IA ou IA pas ?

par | 11 Mar 2323

Le constat

Vous avez pu observer depuis quelque temps un engouement phénoménal pour l’intelligence artificielle dans la génération de textes, d’images, de voix et d’animations (avec par exemple ChatGPT, MidJourney, DALL-E, Studio D-ID…). Cela va bien au-delà des remplacements de ciel qui ont déjà envahi les logiciels d’édition de photo les plus réputés.

Nous voyons fleurir sur le Net des vidéos combinant ces outils, où un personnage fictif s’exprime sur tel ou tel sujet. Il y a 2 ans, j’avais été fort intrigué par la reconstitution en mouvement de portrait de personnages historiques sur des chaînes YouTube dédiées (comme MysteryScoop).

Ma curiosité gourmande m’a poussé à expérimenter quelques-uns des outils à la mode, pour me rendre compte des usages et résultats possibles.

Les technologies mises en œuvre évoluent à une vitesse incroyable. En parallèle, les tarifications pour continuer d’y avoir accès se mettent en place tout aussi rapidement.

Cependant, cette déferlante pleine de potentiels soulève des questions éthiques qui méritent d’être examinées.

La chambre chinoise

Un aspect est trop rarement expliqué par les journalistes et vulgarisateurs : les limites de l’IA illustrées par l’expérience de la “chambre chinoise” !

chambre chinoise

Les IA, malgré leur nom, ne sont pas si intelligentes que cela et surtout elles n’ont pas la conscience du vrai et du faux (si quand bien même on admet qu’elles puissent avoir une conscience). Elles procèdent par corrélation dans un réseau de neurones, alimenté par une quantité gigantesque de données.

Les réponses des IA sont bluffantes et donnent l’illusion de maîtriser la sémantique (le sens des choses).

Mais en fait, elles ne font “que” des rapprochements statistiques, à une vitesse impossible pour un humain et avec une grammaire et une syntaxe de grande qualité.

Je vous invite à vous documenter sur l’expérience de la chambre chinoise. Vous pouvez écouter les explications sur l’excellente chaine YouTube DEFAKATOR (démarche d’esprit critique et de zététique).

En très résumé, on peut maîtriser tous les éléments grammaticaux et syntaxiques d’une langue à partir d’une bibliothèque immense de façon à donner l’illusion de formuler des réponses correctes sans comprendre un mot. Cette perspective me semble essentielle pour appréhender ce que sont les IA.

Je vois personnellement une grande utilité aux IA, au début d’un travail. En revanche, soyez conscient que ce que ChatGPT semble affirmer en réponse à vos demandes n’a aucune garantie de véracité. La mécanique de ChatGPT ne lui permet pas d’assurer la fiabilité des informations délivrées. Si vous utilisez cet outil, vérifiez les informations sur des sources sûres et utilisez le système seulement comme une aide à la rédaction.

Une autre difficulté est qu’il n’existe à ce jour aucun outil pour détecter si un texte est écrit par une IA plutôt qu’un humain.

Les cas d’usage et les problèmes

La génération de texte

L’intelligence artificielle accélère le processus d’écriture, notamment dans le domaine du journalisme, de la publicité ou de la création de contenu pour les réseaux sociaux.

robot ecrivant

Cependant, il est important de se demander si ces textes générés automatiquement peuvent vraiment remplacer la créativité et la qualité de l’écriture humaine. De plus, cela questionne sur la crédibilité des sources et le relai des propos douteux sur le Web. ChatGPT a été entrainé sur des données bornées à 2021. Mais il existe des extensions permettant de le faire fonctionner sur l’actualité d’Internet.

La génération d’images

L’IA permet de créer des images réalistes, des modèles 3D, des dessins et des graphiques.

midjourney image

Cela aide à la conception de produits, la publicité ou les jeux vidéo. Nous pouvons donner une seconde vie à des photos anciennes ou endommagées, avec la restauration de couleurs, des contrastes et des détails. J’ai été particulièrement impressionné par la création de costumes magnifiques aux inspirations guidées par mes mots clés. Toutefois, il est légitime de se demander si ces images générées automatiquement peuvent remplacer le travail artistique et la créativité humaine. La ressemblance avec le sujet original est encore limitée. Pour combien de temps encore ?

La génération de voix

L’IA produit des voix synthétiques pour les assistants virtuels, les publicités et même les chansons.

singing robot

Cela peut être utile pour les personnes souffrant de troubles de la parole. Cependant, de nombreux acteurs de doublage sont déjà poussés à vendre leurs voix aux intelligences artificielles, pour la création de nouvelles performances, avec ou sans leur accord.

De façon générale

Ces technologies innovantes produisent des résultats professionnels en un temps record. Mais elles soulèvent des questions de propriété intellectuelle, d’usurpation d’identité, de perte d’authenticité et d’émotion et d’uniformisation du paysage artistique. En février, et c’est une première, l’office américain du droit d’auteur a révoqué la protection accordée à l’autrice Kristina Kashtanova pour des illustrations de BD produites avec MidJourney. Les raisons principales sont l’absence de contrôle humain sur la génération des images et l’imprédictibilité du résultat.

Que faire ?

Il parait illusoire d’aller contre le mouvement de fond des usages de l’IA. Mais de nombreux métiers se retrouvent concurrencés par des algorithmes de plus en plus efficaces et redoutables.

questionnement

De mon côté, en tant que photographe, je suis intéressé de pouvoir déborder du cadre de la restitution pure avec l’enrichissement d’éléments imaginaires, que je suis incapable de réaliser à la main. Je m’amuse à générer des autoportraits fantaisistes plus ou moins flatteurs.

Il nous appartient de trouver le juste équilibre entre l’utilisation de l’IA et le travail humain pour des réalisations de qualité et éthiques. Il serait dramatique que des métiers d’artisanat disparaissent par la facilité de confier nos projets exclusivement à des programmes déshumanisés.

Ma conclusion est “Gardons l’esprit critique et curieux, sans nous perdre dans l’éblouissement pour une technologie naissante ou dans une chasse aux sorcières !”.

Et vous ?

Que pensez-vous des productions de l’intelligence artificielle ? Cela ne laisse pas indifférent, que l’on soit admiratif ou révolté ?

labyrinthe

Avez-vous déjà demandé à une IA de produire votre contenu commercial ou marketing ? Seriez-vous tenté par un portrait alternatif ? ou laissez-vous cela aux geeks friands de nouveautés ?

Dites-moi cela en commentaire !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *