Séjour Rando-Jeûne au Valromey

par | 13 Mai 2323

Une rencontre

Voici le reportage d’un séjour inédit et fantastique pour moi.

J’ai rencontré Sophie du Jeûne de la Cascade au salon Primevère de Lyon en février 2023.

La présentation du stage, dans la vallée du Valromey (département de l’Ain), les randonnées en forêt dans un cadre enchanteur et l’énergie communicative de Sophie m’ont convaincu d’accompagner mon épouse déjà enthousiaste.

Sophie est agréée par la Fédération Francophone de Jeûne et Randonnée et pratique la méthode Buchinger, avec un jus de fruits et légumes le matin et du bouillon le soir, permettant de jeûner en douceur.

Jeûner ET randonner ?

Faire 3 heures de randonnée quotidienne pendant le jeûne est contre-intuitif.

En fait, le mouvement est indispensable à la vitalité. Le foie travaille beaucoup pendant le jeûne. La marche l’aide à éliminer les toxines et à puiser dans nos réserves de lipides pour les métaboliser.

Je suis l’archétype du bon vivant amateur de viande. Et pourtant, malgré mes fausses croyances, j’ai très bien enduré les randonnées à jeun.

Le corps humain s’est adapté sur des milliers d’années à supporter la disette, comme la plupart des espèces animales. Notre organisme est donc beaucoup plus résistant au jeûne qu’à l’abondance, qui dans notre histoire est très récente.

L’ambiance

Pour vous donner mon état d’esprit, je précise que l’idée de sauter un repas m’a jusque là fort angoissé. Et nous parlons d’un jeûne de 6 jours (jeûne long) précédé d’une semaine de descente alimentaire et suivi d’une semaine de remontée. Le respect de cette dernière étape est crucial pour le succès du jeûne et éviter des soucis digestifs.

L’approche du stage ne m’a pas inquiété. J’ai préparé tout mon matériel photo, car j’avoue que prendre des images était une motivation puissante.

Notre groupe de stagiaires fut très chaleureux et soudé. Nous étions 8 avec notre accompagnatrice Sophie et Julie, Martine, Teresa, Virginie, Viviane et enfin mon épouse Catherine.

Les activités

Des soins sont proposés pour l’après-midi.

De mon côté, j’ai choisi une séance de Shiatsu et une séance de massage ayurvédique “ABHYANGA”. C’était divin.

En fin d’après-midi, un atelier est animé pendant ou après la cérémonie du bouillon de légumes :

  • La gestion du stress,
  • Le microbiote, clé de votre santé,
  • Les 4 piliers de votre vitalité,
  • Un atelier Tisane,
  • Voyage sonore,
  • La reprise alimentaire.

Le matin, Sophie choisit l’itinéraire de la randonnée en fonction de la météo et de notre forme. Nous commençons la marche par un réveil musculaire.

Chacune des balades est l’occasion de découvrir un beau paysage de la vallée du Valromey.

Quelle belle région !

Mes résolutions

Ma formidable adaptation au jeûne, le plaisir de se sentir léger, la perte de poids soulageant les articulations, le bonheur de prendre soin de ma santé et d’éviter les nombreuses maladies de notre époque et leurs cortèges médicamenteux, m’ont décidé de revoir mon mode de nutrition.

Je vais appliquer une grande partie des suggestions de Sophie :

  • Déconstruire mes fausses croyances;
  • Écouter ma faim véritable et ma satiété;
  • Varier considérablement les aliments;
  • Éliminer les quelques produits industriels de notre garde-manger;
  • Consommer en priorité la production fraîche et en circuit court (avec le moins d’intermédiaires possible);

Si je ne suis pas encore prêt à faire un jeûne long deux fois par an, en revanche, je souhaite l’annualiser.

Albums photos

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *